The disgraceful history of gynecology on black slaves

The disgraceful history that people in power have always been capable of exploiting those they regard as “other,” and of finding ways to rationalize the most atrocious abuse in the name of « Science » that Black folk had to endure and resist. One of the worst offenders was James Marion Sims, a 19th-century surgeon. Sims honed his skills by performing scores of painful operations on the genitals of black slaves.13508959_10153722694062817_3903349259544320133_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s